Les cinq ans de SOS-CO

41991132_742739836061771_3980289584981344256_n.jpg

Une messe de rentrée, un joli gâteau et des centaines de retrouvailles !

Il est 20 heures, les cloches de l’église Saint-Eugène résonnent sur le parvis où se pressent anciens volontaires, paroissiens, amis de SOS, cadres de l’association et élus.

20 heures, c’est le début de la messe de rentrée de SOS chrétiens d’Orient qui coïncide avec la fête du Saint Nom de Marie.

La célébration de la messe en rit dominicain par le Très Révérend Père Louis-Marie de Blignières, prieur de la Fraternité Saint Vincent Ferrier, et magnifiquement chantée par la Schola Sainte Cécile, ont permis aux quelques trois-cent fidèles présents d’honorer la Vierge Marie, Mère de Dieu, en cette fête du Saint-Nom-de-Marie commémorant une grande victoire de la Chrétienté contre les Ottomans, mais aussi dans un second temps de rendre grâce pour les actions menées par SOS Chrétiens d’Orient depuis Noël 2013…

Oui, voilà maintenant cinq ans que l’association créée par Charles de Meyer (Président) et Benjamin Blanchard (Directeur général) agit directement au Proche-Orient au contact des différentes et riches communautés chrétiennes orientales.

Cinq ans de liens, d’histoires, d’événements, de reconstructions, de projets, de donations, de sourires, de joies et de peines… Cinq ans bénis par les prières des uns, les dons des autres mais aussi et surtout par l’implication de plus de 1.500 volontaires qui sont partis au fil de ces années vivre, travailler et aider les chrétiens orientaux de Syrie, d’Egypte, d’Irak, de Jordanie et du Liban.

Enregistrement de la messe d’action de grâce à Saint-Eugène

Au-delà du plaisir de nous retrouver c’est avant tout la joie de servir l’autre, son prochain en Orient et en Occident qui nous a réuni : ici étaient présent des Français de tout âges, professions et régions, des Libanais, des Syriens, des anciens et des futurs volontaires, tous concernés par une seule et même cause : retisser les liens entre les chrétiens d’Orient et d’Occident, façonner côte à côte un avenir commun où chacun peut apprendre de l’autre et s’enrichir entre espérance salvatrice et projets d’avenir.

Bonne mission à tous les futurs volontaires, longue vie à SOS chrétiens d’Orient et à dans cinq ans pour la décennie de l’association !